Attaque de Vienne: Contrôles sévères aux frontières

154
L'attaque de Vienne a semé la panique
L'attaque de Vienne a semé la panique

La police tchèque a indiqué avoir lancé des contrôles à la frontière avec l’Autriche après l’attaque lancée à Vienne par des hommes armés.

Selon un Tweet, « la police mène des contrôles des véhicules et des passagers aux postes frontière avec l’Autriche, une mesure préventive à la suite de l’attaque terroriste à Vienne ».

En outre, elle ajoute avoir mis en place « une surveillance des principaux sites juifs en république tchèque », une mesure qui « ne prend pas seulement en compte la situation en Autriche ».

Par ailleurs, le ministre de l’Intérieur Jan Hamacek a de son côté indiqué que les forces de l’ordre tchèques étaient en contact avec leurs collègues autrichiens après l’attaque de Vienne.

Le Premier ministre Andrej Babis a exprimé sur Twitter sa « solidarité » avec les Autrichiens. « Je suis horrifié par l’attaque contre la synagogue de Vienne et je veux exprimer ma solidarité à tout le peuple autrichien à à mon ami (le chancelier) Sebastian Kurz, » a-t-il écrit.