Volkswagen garde espoir pour lancer une usine en Algérie

92
Ferhat Ait Ali, ministre de l'Industrie
Ferhat Ait Ali, ministre de l'Industrie

Le ministre de l’Industrie, Ferhat Aït Ali Braham, s’est entretenu avec le représentant du Groupe Volkswagen, vice-président de Seat, Alfonso Sancha Garcia, sur la possibilité de concrétiser un projet industriel en Algérie.

Selon un communiqué du ministère, « les deux parties ont examiné les possibilités de concrétisation d’un projet industriel du Groupe Volkswagen en Algérie ».

En ce sens, M. Aït Ali Braham a expliqué le nouveau cadre juridique régissant cette activité et les incitations qui seront accordées aux investisseurs dans ce domaine.

En outre, le ministre a affirmé « la volonté du groupe automobile d’établir un projet industriel en Algérie, précisant que les discussions avec la partie étrangère avaient commencé il y a six mois ».

Il a ajouté qu’un groupe de travail sera formé entre le ministère de l’Industrie et le Groupe Volkswagen pour étudier la possibilité d’établir un projet de construction de véhicules touristiques selon le nouveau cahier des charges.

De son côté, le Vice-président exécutif de Seat et représentant du groupe Volkswagen a indiqué que les discussions avec la partie algérienne étaient « très intéressantes et constructives ».

« Nous essayons d’avancer dans ce projet pour voir si nous pourrions concrétiser un projet de Seat ou du Groupe ici en Algérie ».