Un atelier aujourd’hui sur la conservation des ressources marines

44
La pêche, un créneau porteur

L’Algérie abritera ce mardi et mercredi un atelier technique co-organisé avec la Commission Générale de la Pêche en Méditerranée (CGPM) de la FAO, sous le thème « vers un cadre juridique harmonisé pour la conservation des ressources marines vivantes et des écosystèmes méditerranéens », a indiqué lundi le ministère de la Pêche et des productions halieutiques dans un communiqué.

Cet atelier, précise la même source, s’inscrit dans le cadre du projet régional « GFCM-MAVA », dont l’objectif est de mettre à la disposition des parties prenantes une plateforme numérique en ligne (GFCM-Lex).

« L’atelier permettra aux différents représentants des départements ministériels participants (Affaires étrangères, Défense nationale, Intérieur et Collectivités locales, Poste et Télécommunications, Agriculture et Développement rural, Transports, Travail, Emploi et Sécurité sociale, Environnement, Commerce et promotion des exportations), et aux représentants des professionnels et de la société civile, de prendre connaissance de la plateforme GFCM-Lex et de finaliser, ensemble, le profil Algérie au niveau de cette dernière », explique la même source.

L’objectif de cette plateforme vise à fournir un point d’accès unique aux législations nationales des pays membres sur la conservation des ressources marines vivantes et des écosystèmes dans la zone d’application de la CGPM, indique le ministère.

De plus, il s’agit de contribuer au partage des connaissances, au renforcement et au développement des capacités en ce qui concerne la conservation des ressources marines vivantes et des écosystèmes et de promouvoir une meilleure compréhension des liens existants entre la législation nationale en vigueur et les recommandations contraignantes adoptées par la CGPM.

Cette plateforme, ajoute le communiqué, permet de proposer une approche cohérente des législations nationales sur la conservation des ressources marines vivantes et des écosystèmes.

« L’Algérie est un membre actif de la Commission générale des pêches pour la Méditerranée (CGPM), qui est considérée comme l’une des organisations régionales, sous l’égide de la FAO, les plus importantes dans le domaine de la gestion des pêches », conclut le communiqué.