Tourisme : parution du livre « Béjaia, terre des lumières » de Rachik Bouanani

125
L'ouvrage est consacré à Bejaïa

Un nouvel ouvrage entièrement dédié à la ville de Béjaia, son histoire, ses sites touristiques et son patrimoine culturel matériel a été récemment publié sous forme de beau-livre, intitulé « Béjaia, terre de lumières », par le talentueux photographe Rachik Bouanani qui propose de redécouvrir cette ville depuis l’antiquité.

Ce livre de 255 pages à la croisée des chemins entre le carnet de voyage, le guide détaillé et le récit historique a été élaboré par les éditions « Colorset ». Ce récit photographique de haute qualité et accompagné de textes détaillés et référencés s’intéresse d’abord à la Béjaia antique depuis ses nécropoles préhistoriques du village d’Ibarissen jusqu’à la période byzantine en passant par le comptoir phénicien de la baie des Aiguades, la ville romaine de Saldae et l’invasion vandale. Les vestiges des thermes romaines de Tubusuptu, de l’aqueduc de Nonius Datus et des citernes d’Al Arouia constituent l’essentiel des photos de cette période en plus de cartes géographiques modélisant les différentes invasions et changements dans la région. Considérant que la ville s’est dressée comme métropole régionale du temps du sultan hammadite Al Nassir, Rachik Bouanani, explique le mouvement des différentes dynasties fatimides, zirides, almohade, hafside, zianide et mérinide et les empreintes de chacune d’elles sur cette ville à travers des clichés des fortifications bâties à chaque époque, des portes de la ville et des mosquées Sidi Soufi et Ibn Toumert.

L’objectif du photographe s’intéresse particulièrement aux fortification maritimes du parc naturel de Gouraya et propose ainsi des clichés d’une rare beauté de sites comme le cap Carbon et son phare naturel, le pic des singes et son belvédère perché à 420m d’altitude, le fort Gouraya bâti par les espagnols au XVIe siècle, la pointe noire, ou encore le cap Bouac. L’auteur propose également la découverte en image de la Casbah espagnole, du fort Moussa, des lieux de culte de la ville et de ces principaux sites de villégiature en plus de répertorier également la plupart des plages de Béjaia. Le lecteur est également invité à rencontrer les habitants par le biais de portraits spontanés de bougiotes croisés au hasard. En plus de la qualité remarquable des photographies et de l’impression, l’ouvrage se distingue par l’originalité des points de prise de vue mais aussi par le choix des sites mis en valeur qui sortent du circuit touristique habituel de la ville et invite le lecteur à redécouvrir les lieux.

Nouveauté notable pour ce type d’ouvrage, « Béjaia, terre de lumières » propose une passerelle vers les nouvelles technologies et fourni les coordonnées GPS de chacun des sites photographiés, afin que le lecteur puisse facilement s’y rendre, et des QR codes qui, une fois scannés, renvoient à des photos et vidéos explicatives de chacun des chapitres du livre. Photographe et formateur établi au Canada, Rachik Bouanani est également l’auteur du livre « Dzair » sorti en 2014.