Propos racistes de médecins français : des avocats marocains saisissent la justice française

500
Les propos racistes tenus par ces deux proffesseurs ont soulevé un tôlée sur la Toile

Les propos tenus par deux professeur de médecine français sur la LCI a propos d’un éventuel vaccin contre le Coronavirus qui pourrait être testé en Afrique a fait réagir des avocats marocains.

En effet, une plainte a été déposée par ces avocats, informe un site marocain, qui précise que les propos tenus par les professeurs Jean-Paul Mira et Camille Lochte sopnt considérés comme des propos « racistes » et relève de la « diffamation raciale ». Le même site d’information a souligné que la plainte a été déposée par Me Mourad Elajouti et Me Saïd Maâch, tous deux avocats au barreau de Casablanca et faisant partie du Club des Avocats au Maroc.

Le site a rappelé que les propos ont été tenus « au cours d’un débat télévisé sur la chaîne LCI, portant sur l’étude d’un éventuel vaccin contre le Covid-19. Le Chef de service de réanimation de l’hôpital Cochin à Paris, le Pr Jean-Paul Mira a demandé à son interlocuteur, directeur d’un institut de recherche français, le Pr. Camille Lochte, si l’on peut faire cette expérience en Afrique, où il n’y a pas de masques médicaux, pas traitement, ni de lits de réanimation, comme nous l’avons fait auparavant dans certaines études sur le Sida chez les prostituées car elles sont hautement exposées et qu’elles ne se protègent pas ».