Promotion de Tamazight : convention entre le HCA et la Radio nationale

77
El Hachemi Assad
El Hachemi Assad, SG du HCA

Une convention de coopération a été signée, ce lundi, entre le Haut-commissariat à l’amazighité (HCA) et la Radio nationale dans le but d’augmenter le volume horaire des programmes et émissions radiophoniques diffusant en tamazight.

Signée par le secrétaire général du HCA, Si El Hachemi Assad et le Directeur général de la Radio nationale, Mohamed Baghali, cette convention intervient en consécration de la « coopération positive entre les deux établissements visant à concourir à la préservation de l’identité nationale ancrée dans l’histoire », affirme le SG du HCA. L’augmentation du volume horaire des programmes et émissions radiophoniques en Tamazight, tous dialectes confondus, demeure « un enjeu à gagner », d’autant que l’Entreprise de radiodiffusion sonore est « un partenaire médiatique important » du HCA. A cette occasion, M. Assad a salué la valeureuse contribution de la Radio nationale et « son adhésion à la démarche visant à préserver les dimensions de l’identité nationale à la faveur de sa vulgarisation (culture amazighe)  via sa grille diversifiée de programmes au contenu médiatique ciblé et équilibré, où règnent objectivité et professionnalisme comme ligne de conduite et où prime l’intérêt suprême du pays, pour ancrer Tamazight dans la société, et partant préserver le patrimoine immatériel du pays ».

La Radio nationale « est un modèle sérieux en termes de contribution à la valorisation d’un aspect essentiel de l’identité nationale, voire arabo-musulmane», a-t-il affirmé, arguant que la présence actuelle de Tamazight via 26 stations de radio nous incite à évaluer, en toute responsabilité, sa place en tant que langue nationale officielle dans le système d’information radiophonique national, et à prospecter les enjeux futurs visant à étendre graduellement sa diffusion via les différentes stations de radios locales à travers le territoire national». M. Assad s’est également engagé en faveur du recrutement des compétences spécialisées en langue amazighe et de la formation continue des journalistes et des techniciens, soulignant que « Tamazight est un héritage commun à tous les Algériens sans exception ». De son côté, M. Baghali a assuré que « la Radio algérienne est pleinement disposée à continuer de promouvoir la culture amazighe en vue de renforcer la diversité culturelle et linguistique » qui constitue, a-t-il dit, « le ciment de l’unité nationale ».

Après avoir rappelé le rôle de la Radio dans la diffusion de la culture amazighe dans la société depuis l’indépendance, le responsable a estimé que la signature d’une convention de coopération avec le HCA « marque le début d’une nouvelle ère empreinte de davantage de professionnalisme, notamment à la faveur des sessions de formation organisées par le HCA au profit des travailleurs de la Radio algérienne ». Dans ce cadre, une Journée d’études sur les moyens de renforcer le rôle de la Radio algérienne dans la préservation de la culture amazighe sera organisée prochainement dans la wilaya de Boumerdes.