Procès Sellal-Ouyahia : le verdict mis en délibéré pour le 25 mars

335
Ouyahia et Sellal ont écopé de 5 ans de prison ferme
Ouyahia et Sellal

Le verdict du procès en appel de l’affaire du montage automobile et du financement de la dernière campagne électorale de Bouteflika sera rendu le 25 mars prochain. C’est la décision prise par le juge de la cour d’Alger, hier, tard dans la soirée juste après la fin des plaidoiries.

Le procès a vu les deux ex-premiers ministres, Abdelmalek Sellal et Ahmed Ouyahia, des ministres, des hommes d’affaires et des cadres du ministère de l’Industrie poursuivis pour « corruption, octroi d’indus avantages, mauvaises utilisation de fonction et financement occulte de partis politiques ».

Hier soir, c’était la défense de Sellal et d’Ouyahia qui ont plaidé en faveur de leurs clients. Dans leur arguments, ils ont mis en avant le fait que « les deux responsables n’ont fait qu’appliquer le programme du président et ce même programme a été validé par l’APN et le Sénat ».

A noter que le procureur général a demandé dans son réquisitoire les peines maximales pour les prévenus. La décision de la justice sera connue le 25 mars prochain. Le procès a duré 8 jours.