Presse électronique : Voilà ce que suggère Ammar Belhimer (Vidéo)

409
Amar Belhimer
Amar Belhimer, ministre de la Communication

Le ministre de la Communication, Ammar Belhimer, a relevé, aujourd’hui à Alger, l’impératif accompagnement et organisation de la presse électronique pour lui permettre de renforcer ses acquis dans ce domaine.

Lors de l’atelier dédié à la presse électronique, M. Belhimer a indiqué que la presse électronique en Algérie est un domaine naissant qui a besoin d’accompagnement et d’un développement sécurisé et organisé.

Pour le ministre, cela lui permettant de consolider les acquis en la matière et de moderniser en permanence l’innovation dans le domaine de la communication, un secteur stratégique, régalien, vital et lié à un sujet sensible, à savoir la production d’un contenu algérien présent en force dans le réseau.

En ce sens, le ministre a appelé les enseignants-chercheurs et les professionnels du Secteur, à enrichir la feuille de route du ministère de la Communication, pour avoir un « appui organisationnel et réglementer la presse électronique dans le cadre d’un nouveau mode de traitement impliquant l’association des compétences existantes dans la prise de toute décision ».

Par ailleurs, il a rappelé que le nombre de sites électroniques d’information s’élevait à 150, dont 84 déclarés auprès du Ministère.

D’ailleurs, il précisera que ce type de presse active dans un vide juridique, ce qui a créé une situation caractérisée de déséquilibre.

M. Belhimer a souligné, à ce propos, la nécessité de combler ce vide, de déterminer les critères « d’organisation et de réglementation de la presse électronique qui est désormais « un des moyens les plus prisés par les professionnels de la presse écrite en Algérie, au vu de ses avantages économiques et des informations instantanées qu’elle assure ».

Adel Hemadine