Pomme de terre : déstockage d’importantes quantités

150
Des quantités importantes de pomme de terre déstockées

L’Office national interprofessionnel des légumes et des viandes (ONILEV) a procédé ce mardi au déstockage d’importantes quantités de pomme de terre et à leur mise sur le marché de gros pour réguler les prix et éviter la spéculation autour de ce produit de large consommation.

« Nous procédons au déstockage de quantités de pommes de terre pour leur mise sur le marché tout au long de la période creuse (entre mars et début avril) afin d’approvisionner régulièrement le marché et de réguler les prix », a déclaré le directeur général de l’ONILEV, Mohamed Kharroubi, qui supervisait l’opération, lancée à partir des marchés de gros des communes de Khemis El Khechna et Hammadi. Le déstockage s’effectue en coordination avec 31 opérateurs propriétaires de chambres froides ayant signé des contrats avec l’ONILEV pour que les quantités déstockées soient directement injectées dans le marché de gros en période creuse, a précisé le responsable. « Les marchés de gros seront approvisionnés en pomme de terre à travers 14 wilayas du pays en vue de réguler les prix et d’éviter la spéculation », a-t-il expliqué.

« Nous avons accompagné les agriculteurs stockeurs de pomme de terre associés au programme de régulation des produits agricoles de large consommation, à l’instar de la pomme de terre qui a enregistré récemment une fluctuation due aux conditions météorologiques dans les wilayas du sud, à savoir les vents de sable qui ont entravé l’opération de récolte à Oued Souf. « Toutefois, l’opération de récolte a repris suite à l’amélioration des conditions météorologiques, a-t-il rassuré. Outre les quantités stockées, la récolte de la pomme de terre primeur se poursuit, et à l’exception de Oued Souf, il y a d’autres wilayas, à l’instar de Bouira, Ain Defla, Djelfa et Mostaganem où l’on procède à la récolte « ce qui permettra d’approvisionner le marché, en attendant la pomme de terre saisonnière qui sera disponible à partir du 20 mars courant ». M. Kharroubi a relevé, au niveau de Khemis El Khechna (Boumerdes) où 5.000 tonnes de pomme de terre ont été stockées, une disponibilité sur le marché où l’achat de la pomme de terre s’effectue normalement au niveau du marché de gros. L’Office a instruit l’opérateur de cette commune à déstocker 250 tonnes durant les deux prochains jours. Pour ce qui est des prix, il a relevé qu’ils oscillaient entre 35 et 55 DA selon la qualité et la région et entre 35 et 65 DA au niveau du marché de détail.