Plus de 700 start-up créées au niveau national

133
Les startups sont pourvoyeuses d'emplois
Les startups sont pourvoyeuses d'emplois

Plus de 700 start-up ont été créées jusqu’à novembre en cours au niveau national et « leur nombre et en croissance », a indiqué le ministre délégué auprès du Premier ministre chargé de l’Economie de la connaissance et des Start-up Yacine El-Mahdi Oualid.

Dans une déclaration à la presse, en marge de sa visite d’inspection dans la wilaya, Yacine El-Mahdi Oualid a fait état de la création, jusqu’à novembre en cours, de 700 start-up au niveau national et que le nombre est en croissance, insistant sur la qualité de leurs activités « pour donner une réelle valeur ajoutée à l’économie nationale ».

Ces entreprises émergentes sont devenues un véritable support économique en Algérie, notamment dans le domaine de l’exportation des services numériques contribuant ainsi à des rentrées en devises, d’une part, et à mettre fin à la dépendance technologique, d’autre part, a affirmé le ministre délégué.

D’autre part, il a réitéré le soutien et l’accompagnement de son département ministériel aux incubateurs d’affaires et aux start-up, surtout en ce qui concerne le financement dans le cadre du fonds réservé à cet effet, annonçant le lancement prochain d’un programme de financement des incubateurs d’affaires.

A ce sujet, M. Yacine El-Mahdi a indiqué que le fonds des start-up a financé plus de 65 entreprises innovantes au niveau national et que 80 autres dossiers sont à l’étude, avant de souligner que des instructions ont été données pour la création de branches de ce fonds dans différentes wilayas du pays.

« De tels incubateurs sont des centres d’innovation et de développement des compétences », a soutenu Yacine El-Mahdi Oualid, faisant savoir que chaque université au niveau national dispose d’un incubateur au moins, alors que le nombre d’incubateurs privés est passé dans les six derniers mois de 14 à plus de 42 au niveau national.

Par ailleurs, le ministre délégué a rappelé qu’une série de réunions ont eu lieu récemment avec le Comité d’organisation de la 19e édition des Jeux méditerranéens prévus en été 2022 à Oran, notant qu’un grand nombre de start-up ont apporté des solutions concernant la numérisation de l’organisation des jeux et des applications promotionnelles.

Au passage, il a évoqué un nombre de mesures prises par son département ministériel pour simplifier les procédures administratives, incluant la réduction du nombre de documents et le traitement et l’étude des dossiers et la numérisation, faisant part de démarches en coordination avec le ministère du Commerce pour la généralisation de l’opération de création d’entreprises via Internet.

Lors d’une rencontre avec des gérants d’entreprises émergentes et innovantes et d’entrepreneurs innovants au niveau de la Chambre de commerce et d’industrie d’Oran (CCIO), Yacine El-Mahdi Oualid a appelé à réactiver le rôle des chambres du commerce et de l’industrie au niveau national pour accompagner les gérants de start-up.

Le ministre délégué auprès du Premier ministre chargé de l’Economie de la connaissance et des Start-up a visité, à Oran, l’incubateur d’entreprises « West Innov » et l’accélérateur de start-up « Mackers Lab » et a procédé au lancement d’un data center de l’entreprise de télécommunications « Ecosnet ».