OMS : Stabilisation du taux de mortalité dû au coronavirus

98
La pandémie a régressé en Algérie
La pandémie a régressé en Algérie

L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) a annoncé que le taux de mortalité dû au coronavirus demeure toujours stable, malgré l’augmentation du taux des infections de 55 %, au cours de la semaine dernière.

Dans son rapport épidémiologique hebdomadaire, l’organisation a déclaré qu’environ 15 millions de nouveaux cas de coronavirus et plus de 43 000 décès ont été relevés en une semaine.

Et de souligner que l’Afrique « est le seul continent qui a revu son taux de nouvelles infections à la baisse avec 11 %, alors que les Amériques ont enregistré une augmentation de 78 % ».

Les infections ont augmenté de 31 % en Europe, alors que le taux de mortalité a diminué de 10 %.

Dans un même contexte, des records d’infections ont été enregistrés en Asie du Sud-Est, avec une augmentation de plus de 400 %, mais avec une baisse des décès dans la même région de 6 %.

L’OMS a souligné que les infections par le variant Omicron sont désormais dominantes dans le monde avec 59 % du total des cas de contamination.

L’organisation a expliqué que le nouveau variant a la capacité de se multiplier plus rapidement que le variant delta, et qu’il peut également résister davantage contre l’immunité.