Fraude au Bac : une élève condamnée par la justice à Mascara

117
Les 669.379 candidats sont répartis sur 2.556 centres d'examen supervisés par 163.900 encadreurs.
L'élève a été condamnée par le tribunal de Mohammadia.

Le Tribunal de Mohammadia (wilaya de Mascara) a prononcé, lundi soir, une peine de six (6) mois de prison avec sursis et une amende de 20.000 dinars à l’encontre d’une élève accusée de fraude à l’examen du baccalauréat, a informé le procureur de la République près ce tribunal.

Selon le procureur de la République du tribunal de Mohammadia, les faits de cette affaire remontent au 22 juin en cours, lorsque l’élève, âgée de 19 ans, qui passait l’examen du baccalauréat au lycée « Zeggaï Brahim » de la ville de Mohammadia, est revenue des toilettes et a attiré les soupçons des surveillants, ce qui a poussé deux à la faire passer à la fouille pour découvrir en sa possession un téléphone portable et des écouteurs opérant en bluetooth, ajoutant après l’examen de l’appareil, il a été découvert que l’élève était en contact avec sa mère. Les éléments du service de la police judiciaire de la sûreté de daïra de Mohammadia ont ouvert une enquête sur cette affaire sur instructions du parquet et ont conclu ainsi l’implication de l’élève et de son frère mineur dans cette affaire de fraude, avant que l’affaire ait été présentée lundi soir devant le tribunal de Mohammadia.

Après les avoir entendu, l’élève et sa mère ont été présentées devant la section des délits du même tribunal, dans le cadre des procédures de citation directe, pour atteinte à l’intégrité des examens, à travers la fuite des questions et des réponses de l’examen final du cycle secondaire par l’utilisation de moyens de communication à distance. L’affaire concernant le frère mineur a été déférée à la section des mineurs, a-t-on fait savoir. Le tribunal de Mohammadia a prononcé une peine de six (6) mois de prison avec sursis et une amende de 20.000 dinars à l’encontre de l’élève. La mère a été innocentée des accusations portées contre elle et le frère mineur a été mis en liberté.