Décès de Cheikh Eliamine : Le Chaâbi en deuil

594
L'enterrement du défunt a eu lieu aujourd’hui au cimetière d'El Alia

Le chanteur Chaâbi Cheikh Eliamine est décédé à Alger, à l’âge de 72 ans, des suites d’une longue maladie.

Né à El Harrach en 1947, Liamine Haimoune de son vrai nom, s’intéressait dès son jeune âge aux rythmes andalous et Chaâbi, attirant vite l’attention de Cheikh Mahmoud et Cheikh Abdelkader Ouchalla.

Durant son long parcours artistique, entamé durant les années 1960, Cheikh Eliamine s’était frotté à de grands noms de la musique Chaâbi, à l’instar de Baba Dahmane et le Cardinal El Hadj M’Hamed El Anka qui l’intégra dans ses classes en 1966.

Le défunt avait rejoint ensuite l’orchestre de Amar El Achab, qu’il dirigera en 1975, après le départ du maître en France.

D’autres rencontres avec, notamment, Mustapha Boutriche, Arezki Berkaoui, Rabah Kaouane et Mohand Rachid qui confia au défunt plusieurs qçid inédits de l’époque, apporteront beaucoup à Cheikh Eliamine, faisant de lui une des références sûres de la chanson Chaâbi.

Au début des années 2010, le défunt avait pris part à l’aventure de l’Orchestre El Guosto, avec notamment El Hadi El Anka, Abdelmadjid Meskoud, Abdelkader Chercham, Robert Castel et d’autres.

L’enterrement du défunt a eu lieu aujourd’hui au cimetière d’El Alia, à Alger, en présence de plusieurs artistes et d’une foule nombreuse.

Adel Hemadine