Culture : les musées ouverts au public « à titre gracieux » du 17 au 20 mai

290
Malika Bendouda, ministre de la Culture.

La ministre de la Culture et des Arts, Malika Bendouda a annoncé l’ouverture des musées à l’échelle nationale « à titre gracieux » du 17 au 20 mai, dans le cadre de la célébration de la Journée internationale des musées, en vue d’inciter les citoyens à découvrir la richesse du patrimoine national.

Intervenant à l’ouverture des portes ouvertes sur « La sécurité culturelle…enjeu du développement culturel durable » organisées au Centre des Arts et de la Culture au Bastion 23, la ministre a invité les citoyens à se rapprocher de ces espaces qui abritent « la mémoire nationale » afin de « se réconcilier avec le patrimoine qui représente notre fierté ». A ce propos, Mme. Bendouda a salué les efforts déployés par les divers corps de sécurité en matière de protection du patrimoine culturel national, qualifiant ces institutions de « principal partenaire du ministère de la Culture dans la protection du patrimoine culturel national ».

« Le combat mené pour la préservation du legs est une cause profondément participative, impliquant instances, organisations, associations et individus, et requérant une coordination au plus haut niveau, à travers la constitution d’équipes de protection pleinement et officiellement habilités à exercer le devoir de riposte au actes de vandalisme qui entameraient les objets patrimoniaux », a-t-elle souligné. Mme Bendouda a indiqué que l’amendement de la loi N 98-04 relative à la protection du patrimoine culturel, actuellement sur la table du gouvernement, prendra en compte la valorisation de tout le patrimoine culturel subaquatique au niveau du littoral national.

Elle a en outre affirmé qu’elle « suit de plus près » le dossier de découverte des canons historiques dans les eaux du port de Cherchell (Tipaza), où les équipes de recherche archéologique fouillent le site en coopération avec le ministère de la Culture et le Centre national de recherche en archéologie (CNRA) et en coordination avec le ministère des Travaux publics, ajoutant qu’il était possible de garder ce patrimoine immergé et de le valoriser économiquement en organisant des plongées pour les visiteurs. De son côté, la directrice du Centre des arts et de la culture, Faïza Riache a indiqué que ces portes ouvertes organisées du 16 au 18 mai, ont vu la participation de représentants de divers corps de sécurité spécialisés et de musées, ainsi que des académiciens et des acteurs de la préservation et de la valorisation du patrimoine culturel.Une série d’interventions liées au patrimoine a également été programmée en marge de ces portes ouvertes.