Coronavirus : la pandémie a fait près de 4 millions de morts dans le monde

78
La courbe des décès au coronavirus est en chute depuis une semaine
Le Coronavirus a fait près de 4 millions de morts dans le monde.

La pandémie du nouveau coronavirus a fait 3.957.862 morts dans le monde depuis  l’apparition de la maladie fin décembre 2019, selon un bilan établi à partir de sources officielles ce vendredi.

Plus de 182.551.180 cas d’infection ont été officiellement diagnostiqués depuis le début de l’épidémie. La grande majorité des malades guérissent, mais une part encore mal évaluée conserve des symptômes pendant des semaines, voire des mois. Sur la journée de jeudi, 8.769 nouveaux décès et 432.864 nouveaux cas ont été recensés dans le monde. Les pays qui ont enregistré le plus de nouveaux décès dans leurs derniers bilans sont le Brésil avec 2.029 nouveaux morts, l’Inde (843) et la Russie (679). Les Etats-Unis sont le pays le plus touché tant en nombre de morts que de cas, avec 605.019 décès pour 33.679.482 cas recensés, selon le comptage de l’université Johns Hopkins.

Après les Etats-Unis, les pays les plus touchés sont le Brésil avec 520.095 morts et 18.622.304 cas, l’Inde avec 400.302 morts (30.458.251 cas), le Mexique avec 233.248 morts (2.525.350 cas), et le Pérou avec 192.687 morts (2.057.554 cas). Parmi les pays les plus durement touchés, le Pérou est celui qui déplore le plus grand nombre de morts par rapport à sa population, avec 584 décès pour 100.000 habitants, suivi par la Hongrie (310), la Bosnie (295), la République tchèque (283) et la Macédoine du Nord (263).

L’Amérique latine et les Caraïbes totalisaient vendredi à 10H00 GMT 1.280.126 décès pour 37.620.322 cas, l’Europe 1.170.610 décès (54.618.227 cas), les Etats-Unis et le Canada 631.314 décès (35.094.766 cas), l’Asie 580.370 décès (40.275.077 cas), le Moyen-Orient 150.617 décès (9.342.511 cas), l’Afrique 143.692 décès (5.545.278 cas), et l’Océanie 1.133 décès (55.007 cas). Ce bilan a été réalisé à partir de données collectées par les médias auprès des autorités nationales compétentes et des informations de l’Organisation mondiale de la santé (OMS).