Céréales: légère hausse des cours du blé

68
Les prix des céréales ont connu une légère hausse sur le marché mandial.

Les prix du blé étaient en légère hausse, ce mardi à la mi-journée, un rebond technique après plusieurs séances de baisse. Sur Euronext, la tonne de blé tendre progressait de 75 centimes sur l’échéance de mai à 231 euros, et de 25 centimes sur l’échéance de septembre à 200 euros, pour un peu plus de 6.700 lots échangés.

La tonne de maïs, elle, progressait de 25 centimes sur l’échéance de juin à 221,25 euros, et de 1,75 euro sur l’échéance d’août à 217,50 euros, pour moins de 100 lots échangés. Les analystes ont constaté un « petit mouvement » de consolidation depuis le milieu de semaine dernière sur le marché européen sur du blé qui reprend la marche en avant dans le sillage du marché américain. Selon eux, le marché reste positionné sur une tendance haussière qui corrige techniquement les pertes des trois dernières séances. La demande reste très forte, en témoignent les derniers chiffres publiés lundi soir par Bruxelles : en blé tendre, les chiffres d’exportations rebondissent à 935.967 tonnes (344.985 tonnes la semaine dernière).

Le cumul des exportations de blé européen vers les pays tiers (hors UE) depuis le début de la campagne commerciale 2020/21 atteint 16,59 millions de tonnes (20,34 Mt l’année dernière), a rapporté le cabinet Inter-Courtage dans une note publiée mardi. Dans le détail, la France reste en tête, à 4,88 Mt, devant la Lituanie, à 2,61 Mt et la Lettonie à 2,21 Mt. La Russie n’est pas en reste : les exportations de blé ont atteint 33,8 Mt au 25 février, soit 32% de plus que l’année dernière, avec une accélération ces dernières semaines, avant la mise en place de nouvelles taxes sur les exportations, selon la même source. En conséquence, les analystes ont remonté leur estimation des exportations de blé russe sur la campagne 2020/21 à 39,1 Mt, soit 1,2 Mt de plus que
précédemment.